Présence au monde

Partage Carême

La communauté chrétienne Notre-Dame-de-Grâce traduit son ouverture au monde en participant financièrement chaque année à un projet d’un pays du sud.

Cette campagne que nous appelons Partage Carême a lieu du mercredi des cendres jusqu’après le dimanche de Pâques. Elle vise à combattre la pauvreté et l’injustice en soutenant des projets qui améliorent la qualité de vie des citoyens concernés et aident – à la mesure de nos moyens -  à construire un monde plus équitable.

Faire un don à Partage Carême.

 

Solidarité internationale

  • Cameroun

    2018 - 2020

    Malgré l’épidémie de COVID-19 qui frappe le monde entier, nous restons en contact avec nos amis du Cameroun. Ils nous écrivent d’ailleurs que « à cause de cette pandémie, les travaux avancent un peu lentement mais très sûrement. » Toutefois, ils n’ont pas encore terminé les travaux sur le puits. En effet, ils ont dû creuser jusqu’à 41 m de profondeur pour atteindre l’eau, ce qui a fait augmenter considérablement leurs coûts.
    Dans les circonstances, nous avons décidé de les aider – dans la mesure de nos moyens actuels – et de remettre à l’an prochain la troisième étape de notre campagne. Voici un aperçu de ce qui a été fait et de ce qui reste à faire, accompagné de quelques photos récentes. Lire la suite

  • Serrres au Mexique

    2015-2017

    Projet de développement agricole dans l’État d’Oaxaca au Mexique

    Ce projet visait à soutenir à soutenir des communautés autochtones et paysannes de la Sierra Sur qui cherchaient à défendre leur territoire contre l’établissement d’une mine à ciel ouvert en le mettant en valeur par le développement d’activités agraires biologiques.

    Le projet comprenait l’achat de quatre serres en 2015; l’achat et la construction de quatre serres supplémentaires en 2016 et la construction d’enclos et l’achat de poules et de lapins avec formation technique en 2017.

    photo: Une des serres dont la paroisse a financé l’achat

  • Microcrédit de l'AFUAD

    2011-2014

    Projet de microcrédit de l’AFUAD (l’Association Féminine pour l’Union, l’Action et le Développement) de Ouagadougou au Burkina Faso
    Ce projet consistait à fournir aux membres de l’AFUAD, fondée par une ancienne paroissienne, les fonds nécessaires pour développer leur AGR (activité génératrice de revenus), de façon à améliorer leurs conditions de vie et celles de leur entourage. Le nombre de femmes membres de l’AFUAD qui ont bénéficié d’un crédit a augmenté progressivement d’année en année, passant de 55$ en 2011 à 101$ en 2014.